Une séance d’hypnose

Une séance d’hypnothérapie dure entre 30 et 60 minutes.
La première séance, le thérapeute fait un historique de votre cas: Quels traitements avez-vous suivis et suivez-vous actuellement ? Avez-vous certaines angoisses ? Des traitements ? Avez-vous déjà essayé l’hypnose ou la relaxation, la méditation ou la sophrologie ou autre, ainsi que tout autre sujet qui pourrait avoir un incidence sur la thérapie.

Bien entendu, il vous faut répondre franchement. Cela ne sera que pour votre bien. Si – par exemple – vous avez des problèmes d’ouïe, il faudra le dire, ceci peut avoir une grande importance.

Le thérapeute répondra à vos question et vous expliquera ce qui se passera lors des séances. Il lui faudra surement venir á bout de certaines idées préconçues car ce que les gens savent de l’hypnose est surtout tiré du folklore et de différents films d’horreur.

Il est tout à fait normal d’avoir peur de l’inconnu et votre thérapeute est là pour vous informer. N’hésitez pas à poser des questions, même si elles vous paraîssent stupides. Lors de la première séance, le thérapeute et vous ferez une prise de contact. Peut-être le thérapeute vous fera-t-il essayer une chose ou deux afin de vous mettre en confiance.

Lors des autres séances, il y pourra y avoir, avant la séance en elle même, de la thérapie. La plupart des hypnothérapeutes ont une autre formation (psychanalyse, psychologie, médecine, PNL ou autre) et il y aura surement des choses à mettre au point avant la séance elle-même.


L’induction
Lorsque la séance d’hypnose en elle même commence, la première chose exécutée par l’hypnothérapeute est “l’induction”.

L’induction est le rituel que le thérapeute emploie afin de vous détendre et de pouvoir vous faire entrer en hypnose.

L’hypnothérapeute peut alors utiliser différents procédés pour vous faire vous détendre.

Le procédé le plus largement utilisé consiste à vous parler calmement et à vous suggérer que vous êtes de plus en plus détendu, que vos paupières tombent, sont lourdes, que vous êtes fatigué…

D’autres vous demanderont de fixer un disque qui tourne lentement, un pendule ou de compter à rebours.

Vous entrez alors en transe.

Vous n’avez plus conscience de vos pensées comme lorsque vous êtes en éveil et votre environnement perd de l’importance.

Durant la séance, votre sens de la durée peut être altéré. Il est très courant que des patients croient avoir dormi plusieurs heures alors qu’ils n’ont été en hypnose que quelques minutes ou que d’autre trouvent que le temps passe á une vitesse phénoménale.


Techniques d’approfondissement
Le thérapeute vous aidera alors à entrer dans un état hypnotique plus profond. Pour ce faire, il pourra utiliser des expressions ou des mots qu’il répètera “Vous êtes de plus en plus détendu”, par exemple ou en utilisant des images de façon à ce que vous vous sentiez parfaitement tranquille. C’est entre autre pour cela que le thérapeute veut connaître certains détails de votre histoire médicale. Si vous avez — par exemple — une allergie au pollen, le thérapeute doit le savoir afin d’éviter de travailler une image d’approfondissement se basant sur l’image de se voir se promener dans un champs… par exemple!

La profondeur à laquelle vous pourrez aller dépend de votre aptitude à vous détacher de la réalité et á vous laisser absorber par ce qui touche à votre for intérieur.

On parle de transe légère, moyenne, profonde et il y a plusieurs méthodes permettant de juger le niveau auquel on peut aller.

Les niveaux sont toujours sous discussion. Ce sera un article à part.


Les suggestions
Une fois l’induction et l’approfondissement terminé, vous commencez le travail. Et là, tout dépend de votre thérapeute: Certains vous feront parler et revenir dans le passer afin de voir la raison du problème que vous avez, d’autres utiliseront des suggestions plus symboliques, d’autres encore feront des suggestions plus directes.

Les suggestions sont le plus souvent en relation avec le travail que vous avez fait en thérapie avant la séance d’hypnose proprement dite.


Les suggestions posthypnotiques
Elles ne sont pas toujours utilisées. Il s’agit de suggestions dont l’effet est différé et qui ont un impact sur le sujet après la séance d’hypnose.

Elles peuvent être utilisées afin que le patient puisse avoir un comportement souhaité de façon à ce que ses désirs deviennent réalité. Elles sont très utilisées afin de donner confiance en soi, de perdre du poids ou d’arrêter de fumer.

Ces suggestions ont souvent la forme suivante: Si A survient, choisissez la situation B. (Par exemple: Si vous avez envie de fumer (A), prenez une profonde inspiration (B)).

Certaines personnes ignorent ce qui les pousse à agir de telle ou telle façon (par exemple elles ne remarqueront pas qu’elle prennent une profonde inspiration chaque fois qu’elles ont envie d’une cigarette, mais remarqueront que cette envie disparaît rapidement d’elle même). D’autres ont conscience que cela leur a été suggéré alors qu’elles étaient en état d’hypnose.


Le réveil
A la fin de la séance, il est temps de réveiller le patient. Pour ce faire, l’hypnothérapeute suggère clairement qu’il est temps de se réveiller. Pour la plupart des patients, il suffit de leur suggérer d’ouvrir les yeux lorsqu’on aura compté jusqu’à cinq ou/et claqué des doigts.

Le temps nécessaire au réveil varie selon les individus. Si le sujet est, par exemple, très fatigué, il peut être plus difficile de le réveiller.

Il peut arriver que cela soit difficile de réveiller certaines personnes, mais dans ce cas il n’y a aucune raison de s’alarmer car elles se réveilleront tôt ou tard. Personne n’a dormi indéfiniment !

Si le sujet est difficile à réveiller, l’état d’hypnose se transforme en état de sommeil dont le patient émmergera tout à fait naturellement comme après une sieste. Mais ce sont des cas extrêmement rares. Je n’ai jamais été confronté à ce cas autre qu’en théorie et par “quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un…” Mais la possibilité est là.


Après la séance
Si vous avez vu trop de (mauvais) films, vous pourriez croire qu’on ne se souvient de rien en se réveillant.

Ce n’est pas le cas (à moins bien entendu, que l’hypnothérapeute n’ait suggéré au patient de tout oublier).

La plupart des sujets se souviennent grosso-modo de ce qui leur est arrivé et de ce qui a été dit. Bien entendu, pas dans tous les détails, mais il n’y a rien d’étrange à cela. Si je vous parle pendant ving minutes et que je vous demande ensuite de me répéter ce que je vous ai dit, vous en oublierez. C’est exactement la même chose sous état d’hypnose.

Après la séance, on se ressent généralement beaucoup plus détendu.


Que ressent-on ?
Les sensations sout hypnose ressemblent beaucoup à celles de l’endormissement.

La plupart des sujets se sentent très détendus sur le plan physique et très vifs sur le plan psychique.

Beaucoup diront que l’effet ressemble assez à celui obtenu par la méditation. D’autres vous diront que c’est un peu comme après un massage et d’autres encore ressentent un effet euphorique.

Il n’y a donc pas vraiment de “bonne réponse” à cette question. C’est un effet personnel dont le ressenti change de personne à personne.

Physiquement, les suggestions de détente modifient la tension des muscles, le rythme cardiaque, la consommation d’oxygène, la circulation sanguine et la température de la peau.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: